dimanche 27 septembre 2015

Fin de saison competition 2015, l'heure est au bilan

Voila, ma derniere manche a été courue hier, et je finis en beauté ma saison 2015.

Alors que j'ai fait 11 manches cette année, avec pour objectif d'en boucler le plus possible, je boucle  ma 3e manche lors de cette seule manche de la competition "200km autour de Paris".

53km pour un "Jeufosse-Verneuil sur Avre", realisé en 1h13.

Evidemment pour cette saison 2015, il y eu quelques ratés (2 manches de 20 minutes et 6kms à St Hilaire par exemple

Mais 3 sur 11, c'est deja bien, Michel Levisse nous avait fait une simulation qui nous montrait qu'en bouclant 1 manche sur 2 on entrait dans le top 100, c'est loin d'etre mon objectif, et avec ⅓ je suis deja content.

Apres dechargement des traces GPS, bonne nouvelle, nous ne sommes que 3 à avoir fait le Goal, Roland W., Jean-Luc V. et moi. Je suis donc sur le podium.



Et les chronos sont plutot rapides pour 46kms optimisés
Roland : 1h09
Moi : 1h13
Jean Luc : 1h15

Quelques images de ce vol.

Survol de Pacy sur Eure

Saint André de l'Eure

Simon qui prend une ligne un peu plus à droite

Aerodrome de Saint André de l'Eure


Il est pas haut le plaf, mais la derive est dans l'axe de la balise



Le Goal, la tache verte au mileu du marron

Un pilote au goal est un pilote heureux.

Et les photos prises par l'equipe du Thermique Francilien qui a organisé la competition :
https://plus.google.com/+ThermiqueFrancilienmedia/posts/Gz8ZF2fHsay

vendredi 28 août 2015

British open, day 6, task 3

Finalement la cheville est moins pire qu'attendue.

Avec l'attelle j'arrive presque a marcher normalement.

Apres une hésitation de l'organisation sur la manche a faire et un changement de parcours qui passe de 68 a 70km optimisés mais nous evite de changer de vallee sauf pour la rentree au goal, je décide de quand meme prendre part a cette 3e manche de la compétition.

Fidèle a mes habitudes, je laisse partir la meute et je decolle 20minutes avant le start.

Pas de soucis avec l'attelle au decollage, avec le vent je n'ai pas eu a courir.

Je rattrape la meute en attente dans le thermique, et je pars avec elle lorsque sonne le start, je suis alors a 500m du cylindre je passe donc avec un "retard" de 30 ou 40 secondes...

Le reste de la course je suis serein, je suis parfois derriere certains pilotes, parfois devant, je vais même jusqu'à pousser le barreau.
Au final mes choix sont bons et je montre même le chemin a des pilotes en gto2, m6... :P

Je finis au goal en 2h54, je suis heureux.
On verra ce que ça donne au classement avec le jeux des points de vitesse et d'attaque ;)

Un petit doarama avec quelques pilotes

jeudi 27 août 2015

British open, day5, task2

Ce devait être une journee de rêve...
Des plafs a 2500, pas de vent ou très peu.
D'ailleurs l'organisation ne s'y trompe pas et nous prépare une manche a 97,4km optimisés.

Romain fait 78km et claque l'avant dernière balise, mais trop bas pour glisser vers la dernere puis rentrer au goal.
Simon pose un peu avant l'avant derniere balsie.

Moi j'oublie la ventrale sur ma sellette, au déco je sens la selette me monter sous les épaules, je me souviens alors des histoires à ce sujet et j'ai le réflexe de lever les bras pour sortir de la sellette. 

Je chute d'environ 1m50/2m, dans la pente du déco. D'apres mon auto diagnostique, j'ai juste un entorse, mais les secouristes de l'organisation m'impose de ne pas bouger en attendant les pompiers.
Ceux-ci arrivent peu apres et m'emmenent pour controle à l'hopital de Dignes.

A l'hopital on me confirmera mon diagnostique, c'est une simple entorse a la cheville, une attelle pour 10 jours et des cachés de doliprane.

Je ne volerai probablement pas demain et samedi, le temps que ca dégonfle et que la douleur passe.

Moralité : ça n'arrive pas qu'aux autres. :(

Prenez soins de vous.

British open, day4, task1

Une météo annoncée clémente :
- léger sud,
- plaf a 2500 montant a 3000...

L'organisation lance une manche en triangle de 145km optimisée a 105.
Puis, la météo tardant a se mettre en place, elle revoie la manche a la baisse avec 128km optimisée a 87km.

Finalement le vent rentre plus fort que prévu et les brises sont contraignantes pour aller vers la 2e balise.
Je ne ferais que la première balise, avec difficulté et poserais comme beaucoup de pilote au pied de celle-ci.

33km, ça me place 118/140, je peux vraiment faire mieux.

C'était néanmoins une manche intéressante, j'ai fais quelques bons choix de placement, me suis sorti d'un beau point bas, mais j'y ai laissé de l'énergie. A surveiller pour demain.

http://fastretrieve.com/BOC/liveupdate.html


lundi 24 août 2015

British Open, 2e jour

Bon, on n'a pas encore volé à cause de la météo mais ça devrait démarrer demain.

Le lien pour nous suivre en temps réel, demain et les jours a venir...

Http://fastretrieve.com/BOC/liveupdate.html

mardi 28 avril 2015

Chronique d'un 100km


Alors voilà. 
C'est l'histoire d'un mec qui prend des congés sans soldes pour participer a la SEC 2015 (Semaine d'Entraînement à la Compétition).

Manque de chance la météo ne laisse rien présager de bon sur la semaine et samedi soir le coach annule la semaine.

Mais finalement le bulletin de dimanche soir laisse envisager que peut être ca le ferait a St Marc d'Ouilly.



Les plus motivés (ou les plus fous) partent donc a 9h45 d'Orgeval (Patrice, Tham, Sarah et moi), et déjà, à la pause ravitaillement, à mi chemin le ciel est allumé.






12:20 : Arrivés sur site, les leve-tots ont déjà fait deux decos deux extractions mais sont aussi déjà revenus.
Le vent est là, la balise annoncant jusqu'à 35kmh, alternant entre nord et Nord-nord-est.

Le coach est vite prêt, décolle, passe un peu sous le déco mais finit par s'extraire.
Tham part en second. Le vent est alors clairement nord. Il pose en bas.
Ça ne motive plus personne au déco.
Les normands envisagent de continuer leur route vers l'Espagne, Sarah et moi prenons des infos sur un site de replis (Aunay sur Odon, à 30minutes de route au NO de notre position).

13h45 : Le soleil revient les manches se réaxent.
Je décide d'y aller. Au pire je retrouve Tam en bas. Au mieux je m'extrais et je pars en cross.
Bien m'en a pris.
En travaillant un peu le thermique et en acceptant une derive basse, je m'extrais.

Au plaf
Apres quelques plafs ;)
mais aussi quelques points bas :
- le premier à 72m/sol :/ j'etais meme en finale, face au vent, dans l'hypothese de poser avant la foret.
- le deuxieme, un peu plus haut, 109m/sol, là aussi j'etais parti pour poser

Mais dans les deux cas, un thermique me reprend, et en le travaillant un peu, je remonte au plaf.


Elle est pas belle la rue de nuage ?





Je finis par trouver ma rue de nuage sous laquelle je passe le cap des 100kms.







Je décide alors d'aller me poser car l'envie de pisser se fait sentir depuis un moment déjà.

3h40 de vol.
111,77km.







Le retour sera presque aussi magique.
Une dame me prend rapidement en stop et me dépose à la gare du Mans.
Le train me dépose à Paris.
Et Thibaut me ramène à Orgeval.

Soit 4h montre en main pour rentrer chez moi.

 (276km, 3h18 par la route via montparnasse)



Merci Patrice et Martin pour la motivation des troupes.
Merci à la dame pour la recup jusqu'à la gare.
Merci Sarah pour'avoir ramené la voiture de Patrice sur Paris.
Merci Thibaut pour la navette entre Montparnasse et Orgeval.

La trace GPS pour les curieux est dispo ici => http://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2014/vol/20163113

On voit bien le point bas un peu avant 13h, 72m/sol.









lundi 13 avril 2015

Chronique d'une manche au Puy de Dome

La météo n'annoncait rien de bon pour samedi, et l'organisation avait donc décidé de ne faire que la manche du Dimanche.

Apres avoir fait la route le samedi, tranquillement, la journée de dimanche s'annonce prometteuse.



La manche annoncée est belle, 106Km avant optimisation, 60Km optimisés,
La meteo est superbe, plaf annoncé vers 2000/2500m, pas de vent ou tres peu (9 à 15km annoncé à tous les etages).

L'ouverture de la fenetre est relativement tot compte tenu de l'orientation du deco  (12h45 sur un deco OSO) et le start est à 13h30.

Je decolle raisonnablement tard (13h15) pour m'economiser et je suis au plaf, à 800m du start une minute avant son ouverture.

Ensuite la base de nuage est à 1600/1700m, mais on a des thermiques qui montent autour des nuages avec des possibilités de monter à 2300m.

Obligation de faire du slalom entre les nuages pour aller faire les balises.

Un regret, je n'ai pas de carte memoire dans ma camera, donc les images sont dans ma tete, mais pour vous dire on se retrouve à surfer le flan du nuage,
visuellement on a l'impression de descendre (en fait c'est le nuage qui monte vers nous) et le vario bip alors qu'on laisse voler en ligne droite, c'est pertubant ;)

Je croise Romain qui revient de B1, et je me prend au jeu, je fais B1, et je pousse un peu le barreau pour aller faire B2, je survole romain qui fait alors un point bas, je fais B2, mais prend une mauvaise ligne en revenant de B2 :/

C'etait passé à l'ombre, je passe à l'ouest du Puy en revenant du Nord, au dessus de l'atterro de Ceyssat, ca ne me remontera pas, et je finis posé apres un petit 18km.

Mieux que certains, moins bien que d'autres.

Je remonterais voler pour mon plaisir histoire de prendre des heures et travailler ma patience en thermique.

samedi 28 mars 2015

22 Mars 2015, la saison reprend




Pour cette reprise de saison, j'ai decidé de faire une escapade au Perou, vite fait, avec des potes Pilotes avions et parapentistes.

Alors sur 3 jours, on n'a finalement pas beaucoup volé (1h de vol environ), mais on a derouillé les reflexes en jouant pret du sol, on s'est bien marré, et on a ramené des images.

Merci aux potes qui m'ont accompagnés sur ce sejour ( Alex, Yanyan, Oliv, Lili et Sonia).

Trop petit pour etre notre navette,
mais rigolo quand meme.

En route pour Paracas
Surfer la dune


Surfer un nuage
Elle n'est pas belle cette dune ?




Evidemment des photos, c'est bien, une video c'est mieux.


Mon projet DEJEPS 2019-2020

Bonjour cher lecteur,  Cela fait un long moment que je ne t'ai rien écrit. C'est normal, il y a eu pas mal de changement dans...