lundi 8 septembre 2014

Gin Wide Open 2014 - day 2 - task 1


Au briefing ce matin les nouvelles sont bonnes ça volera aujourd'hui. Plus tard qu'hier mais ça volera. Les navettes partiront a 10h30 au lieu de 10h.

Comme on a le temps les organisateurs font monter les volants de la veille (dont je fais partie) sur l'estrade et nous font applaudir les "sages" qui n'ont pas decolles, pendant qu'ils recoivent un lot chacun.
Perso je trouve le concept plutôt cool.

La manche :
47km (38,5 optimises) 6 balises alternant relief et plaine.
Plaf annoncé 2100m. Manche ouverte à 12h45, start à 13h30.
Pendant l'attente au start on monte déjà presque a 2000 en volant autour des nuages qui forment a 1800m.


 Les varios sont bons. On se cale pour le start.
3/2/1 le start est ouvert.
Quelques secondes après je passe le start.
Puis j'enchaine sur B1 qui se trouve en plaine. Et reviens au relief faire B2. Puis B3 en plaine.
Et la c'est le drame ;)
Pour B4 qui doit etre la pointe droite du relief mon GPS pointe vers la plaine a cause de l'optimisation de cylindre ( car la B5 se trouve en plaine).
Heureusement je m'en rend compte et recolle au relief pour faire un 3/4 de plaf et la balise B4. Puis je file sur celle de la plaine B5.
Le retour au relief est plus laborieux car forcément j'ai consomme de l'altitude pour aller faire la balise a 400m.

Je suis a mi pente du relief d'en bas.
Je trouve un thermique, d'autres voiles me suivent le gerent mieux et partent. Je le perd et dois retravailler ça.
2 ozones enroulent je les rejoins, centre un peu plus le thermique et ne le lâche pas avant le plaf.



Ensuite c'est la crête au nuage. La balise au bout de la crête. Et normalement le plané final vers le goal.
La balise, facile sous le nuage.



Le plane final ?
Le GPS dit finesse requise au goal 8, finesse actuelle 12.



Je me lance, plutôt en ligne droite.
En oubliant d'analyser que l'atterro se trouve derrière un mamelon et qu'il peut y avoir des degeulantes avant d'y arriver.
Confiant je ralentis mais n'enroule pas les deux thermiques que je croise...
Et la degueulante est bien la.
Je pose dans la vallee a 1,4km du goal.

Je m'en veux de ne pas avoir enroule les deux derniers thermiques d'autant que je n'étais pas le premier donc pas pressé non plus.

Pour la peine je me ferais 3km a pied pour retrouver la route en visant le goal a travers champs .

Les résultats sont tombes et l'on découvre les charmes des point d'attaque (leading point).

Je vais plus loin qu'un autre pilote mais il a plus de point d'attaque et me passe alors devant au classement.


Cette erreur de strategie me coute la 13e ou 14e place (j'avais un bon chrono), et avec le jeu des points d'attaque je finis 31e sur 115.
Lolo finit 69e.


Replay sur http://livetrack24.com/évents/AGER14
Sur la task1 je suis le pilote 150-Marco


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Mon projet DEJEPS 2019-2020

Bonjour cher lecteur,  Cela fait un long moment que je ne t'ai rien écrit. C'est normal, il y a eu pas mal de changement dans...